La crise des cryptomonnaies qui aura ébranlé les marchés durant la période estivale n’aura en rien été un frein à l’utilisation de ces dernières. On disait les cryptomonnaies condamnées après que la Chine se soit débarrassée des mineurs de blockchain sur son territoire, elles n’en sont pourtant ressorties que plus fortes. Les chiffres en attestent, les cryptomonnaies – et notamment l’Ethereum – sont alors plus utilisées que jamais.

L’ETH, premier concurrent du BTC

L’Ethereum n’est pas une cryptomonnaie de faible envergure, il s’agit du premier Altcoin en terme de capitalisation boursière mais aussi pour ce qui concerne le montant de ses cours. Un montant qui se sera stabilisé au-delà des 3000 dollars pour atteindre aujourd’hui 3400 dollars par Token.

Lire aussi : Prévisions de l’Ethereum sur le moyen terme par les experts

Cette réputation vaut à Ethereum d’être la cryptomonnaie la plus à même de rivaliser avec le Bitcoin en terme d’attractivité et ce, bien que ses cours soient environ 15 fois inférieurs. Ce qui, en l’état, ne l’a pas empêché d’atteindre un volume de transactions équivalent à 6000 milliards de dollars au cours des douze derniers mois.

Presque tous les commerces acceptant les paiements en cryptomonnaies, en effet, s’ils s’en remettent au BTC en priorité, n’omettent généralement jamais de rajouter l’ETH du fait de sa position dominante parmi les Altcoins. Il s’agit en effet d’une des cryptomonnaies les plus appréciées des utilisateurs et, ce succès, elle le doit avant tout à ses nombreuses fonctionnalités.

L’attractivité du ETH pour les investisseurs en cryptomonnaies

Si les cours de l’Ethereum restent attractifs, d’autant plus qu’ils sont relativement stables, il existe de multiples autres raisons expliquant l’engouement des investisseurs pour cette cryptomonnaie toute particulière. En effet, en plus de sa stabilité et du montant de sa capitalisation, Ethereum propose de nombreuses options associées à la blockchain parmi ses services.

En un rien de temps, le réseau Ethereum est devenu pilier du NFT, de la financiarisation décentralisée avec le DeFi et même à l’avant-garde d’autres procédés informatiques tels que les Smart Contracts ou Contrats Intelligents. Au regard de l’importance que recouvrent tous ces procédés informatiques cryptés par la blockchain, les possesseurs de ETH ne peuvent alors qu’être d’autant plus nombreux.

C’est en partie grâce à ces nombreux services que le réseau Ethereum a pu capter et conserver ses investisseurs.

L’ETH, de plus en plus répandu pour le paiement en ligne

Les utilisateurs de cryptomonnaies sont de plus en plus nombreux. La plupart des nouveaux sont alors aiguillés vers les cryptomonnaies de références. Celles-ci, alors, comprennent évidemment le BTC, mais aussi l’ETH.

Dès lors, la plupart, si ce n’est la quasi-intégralité des nouveaux investisseurs en cryptomonnaies s’intéressent très tôt à Ethereum. Pour cette raison, ceux-ci se familiarisent alors avec cette plateforme toute particulière afin de multiplier les échanges.

À ce titre, il n’y a rien d’étonnant à ce que le volume d’échange d’Ethereum, depuis l’année dernière, ait augmenté de 369 %. Une évolution significative mais qui ne fait pourtant que commencer. Chaque année qui passe sera prétexte à un nouveau record dès lors où les échanges ne pourront qu’aller en s’accroissant.