Les performances minières de la carte graphique la plus rapide de NVIDIA, la GeForce RTX 3090, ont été dévoilées, il y a près de six mois. Repérée par I_Leak_VN sur Facebook, la performance de minage a été mesurée dans l’algorithme du réseau Ethereum, où la puce a obtenu un score ahurissant. Toutefois, cette seule puissance brute ne suffirait pas à faire de cette carte une affaire intéressante pour les mineurs d’ETH. Pour y remédier, NVIDIA a annoncé un nouveau GPU crypto qui sera dévoilé sous peu : l’A100.

Le minage : un secteur qui connaît un nouvel essor

Selon certains rapports, l’industrie de minage serait en train de revenir sur le devant de la scène. S’apparentant d’abord à une bonne nouvelle, cette résurgence pourrait toutefois entraîner une hausse des prix et une baisse des stocks pour les cartes graphiques à venir. Les benchmarks partagés ne seraient donc pas forcément une bonne nouvelle pour tous ceux qui voudraient en faire l’acquisition.

En effet, si le minage démarre, les mineurs de cryptomonnaies vont affluer sur le marché pour obtenir n’importe quel GPU. Résultat ? Une rupture de stock des cartes graphiques tant appréciées de NVIDIA.

Un besoin de puissance hors norme

Rappelons qu’en termes de minage, la GeForce RTX 3090 affiche un taux allant 122 MH/s en ethers. Du coup, même s’il ne s’agit que d’une génération au-dessus, cette nouvelle version s’avère 49 % plus rapide que la GeForce RTX 3080. Or, le nouveau GPU crypto dédié de NVIDIA devrait être capable de miner de l’ether à la vitesse de deux cartes RTX 3090, selon le leaker @I_leak_VN.

Baptisé A100, le GPU aurait tout pour plaire sur le papier. Il serait avant tout destiné aux datacenters, notamment avec un prix de 20 000 € l’unité. Du coup, difficile de le recommander au grand public ou même aux mineurs d’ETH. Néanmoins, avec un taux de minage de 210 MH/s, son acquisition serait avantageuse pour le réseau Ethereum. D’autant plus qu’avec un TDP inférieur, la consommation énergétique sera largement réduite.

Lire aussi : La monnaie qui rend ses mineurs millionnaires

Heureusement, la société NVIDIA prévoit de réviser son prix de vente et il devrait s’élever à environ 3 000 $. Pour rappel, la RTX 3090 valait 1 500 $ à son lancement. De ce fait, le rapport qualité-prix devient beaucoup plus intéressant (en fonction des acheteurs bien évidemment).

Avec l’engouement actuel autour des NFT d’Ethereum et de sa finance décentralisée (DeFi), le numéro 2 des cryptos a tout pour faire de belles choses cette année. Toutefois, il faudra être prudent du côté du minage, surtout pour le choix de la carte graphique. Certes, le nouveau GPU A100 de NVIDIA affiche une puissance brute des plus impressionnantes (deux fois celle de la RTX 3090), mais son prix chez les datacenters est encore trop élevé. NVIDIA semble pourtant vouloir le proposer à 3 000 $, ce qui serait plus adapté au grand public. Fera-t-il un tabac ? Seul son lancement nous le confirmera.