Si le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus en vue, elle est loin d’être la seule dans le paysage des monnaies virtuelles. Une autre monnaie gagne en valeur : l’ether (Ethereum). Miner l’ether peut sembler difficile à priori, mais en réalité, il n’en est rien. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles cette cryptomonnaie s’impose de plus en plus comme une référence. Qui plus est, son minage peut rapporter beaucoup de revenus. Mais pourquoi ? Dans cet article, nous répondons à la question en présentant 5 raisons pour lesquels l’ether rapporte.

Lire aussi : Quel est le meilleur wallet pour Ethereum ?

1. Le matériel pour miner l’ether n’est pas coûteux

Le minage de l’ether peut se faire facilement. Il suffit de disposer d’un ordinateur et d’une connexion à Internet. Au fil du temps, les techniques du minage ont évolué. Toutefois, un élément est resté : l’importance de la carte graphique. La puissance du minage repose sur cet accessoire des ordinateurs qui, pendant l’opération, délivre une puissance de calcul considérable et une importante quantité d’électricité. Idéalement, pour miner l’ether, il faut disposer d’un ordinateur portable avec une carte graphique d’au moins 4 Go de Ram.

2. Les blocs qui sont émis sont plus rapides

Le minage de l’ether reste plus facile que celui de la majorité des autres cryptomonnaies. Et pour cause, il y a une émission d’un nouveau bloc toutes les 15 secondes. En revanche, avec le Bitcoin, chaque fois, il faut attendre au moins 40 minutes. De ce fait, comparé à l’ether, le minage du Bitcoin est plus lent. Il convient de souligner que le temps d’émission de bloc agit sur la rapidité ou la lenteur des transactions. Plus ce temps est faible, mieux c’est. Cependant, il y a une conséquence : le risque que deux nœuds minent un bloc simultanément augmente.

3. L’ether est une monnaie virtuelle facile à miner

Pour miner l’ether, le mineur n’a pas besoin d’avoir des connaissances techniques. Il suffit qu’il dispose du matériel requis : un ordinateur avec un système d’exploitation GNU/Linux. Donc, le minage de l’ether est une activité ouverte à tous, sans restriction. Mais l’idéal pour faire le minage consiste à rejoindre une « mining pool ». Ainsi, l’on peut mutualiser sa puissance de calcul. En effet, grâce à une mining pool, il est plus facile de remporter l’EuroMillions 5 fois de suite que de produire un bloc d’ether avec un petit matériel.

4. Les pools de minage d’Ethereum sont nombreux

Rejoindre une mining pool permet d’une part de décupler la possibilité de générer des revenus et d’autre part de profiter de l’accompagnement des autres membres de l’équipe. Heureusement, il existe plusieurs pools de minage ; le nombre est considérable. Voilà d’ailleurs pourquoi miner l’ether rapporte autant de revenus. Toutefois, il convient de bien choisir son pool. Pour cela, voici quelques critères à prendre en compte :

  • La part du marché et la taille de la mining pool ;
  • Les frais de gestion qu’exige la mining pool.

5. Le cours du Token augmente rapidement

Miner l’ether peut rapporter beaucoup de revenus, car le cours du Token augmente. La preuve, seulement quelques années après son lancement, la cryptomonnaie est devenue l’une des plus importantes et elle est très utilisée dans le paysage des paiements numériques. D’ailleurs, beaucoup de personnes pensent qu’elle éclipsera bientôt l’aura de son rival, le Bitcoin.